we sign it - pour une rentrée 2019 de qualité au collège de Balbigny

pour une rentrée 2019 de qualité au collège de Balbigny

Alors que les effectifs sont en hausse, il est prévu de supprimer 3 postes d'enseignants et de fermer 2 classes. Comment expliquer cette situation invraisemblable ?

RENTRÉE 2019 – COLLÈGE DE BALBIGNY

Nous avons appris que 2 classes pourraient être fermées lors de la rentrée scolaire de septembre 2019 ainsi que la suppression de 3 postes d’enseignants, alors que les effectifs sont en hausse !

Nous, parents d’élèves, nous opposons à cette fermeture et à ces suppressions qui auraient des conséquences indéniables sur la qualité de l’enseignement apporté aux élèves.

  1. Passage à 30 élèves par classe voire plus.

Comment dans ces conditions, les enseignants pourront-ils individualiser leur pédagogie pour répondre aux besoins de chaque élève mais surtout de tous les élèves à besoins particuliers ? Ces élèves ont besoin que l'on aménage les supports pédagogiques, que l'on adapte les contrôles, certains ont aussi besoin d'une aide humaine et sollicitent souvent l'enseignant ou ont besoin d'une AVS.

Les salles de classe du collège de Balbigny n’étant pas conçues pour accueillir autant d’élèves, la circulation des professeurs sera impossible, ils seront cantonné à leur bureau : retour à une pédagogie de « cours magistraux ».

De même, les effectifs chargés poseront problèmes pour l'apprentissage des langues et pour toutes les manipulations dans les matières scientifiques.

 

  1. Réduction du temps de travail individualisé pour tous : l’accompagnement personnalisé  ne sera pas toujours dédoublé, il y aura moins de demi- groupes, c’est donc encore une dégradation de la prise en charge individuelle des élèves ; tous y perdrons mais ce sont les plus fragiles qui seront évidemment les plus touchés.

 

  1. Réduction du temps consacré aux élèves en difficulté : les élèves d’ULIS qui demandent aux professeurs une attention toute particulière pourront-ils encore être suivis dans les meilleures conditions.  Leur intégration aurait-elle encore un sens?

 

  1. Dégradation des conditions sécurité : à une trentaine d’élèves dans une salle, avec les AVS, la 2nde porte sera difficilement accessible en cas de besoin d’évacuation rapide.

Pour ces raisons, nous nous refusons à accepter, en tant que citoyens et parents d’élèves, la fermeture de 2 classes et la suppression de postes d’enseignants au collège de Balbigny. Afin de garantir et défendre la réussite de tous les enfants dans un cadre pédagogique serein et épanouissant, nous demandons au Conseil Départemental de l’Éducation Nationale (C.D.E.N.) et au directeur académique de prendre en considération notre demande et de maintenir les classes et les postes d’enseignants actuels.

 

N’oublions pas que les économies faites sur l’éducation des élèves aujourd’hui créeront nos endettements de demain !

Signer

Diffusez auprès de votre entourage